Muy Thai Ecolo: Fontaine d’eau gazeuse vs Bouteille d’eau gazeuse ?

Bien qu’encore peu rependue en france comparé aux ventes importantes à l’étranger l’utilisation des fontaines à eaux gazeuses et sodas connaît tout de même un certain engouement chez les amoureux de petites bulles.

Et après l’argument pratique, vient celui de l’écologie. En effet, si je substitue mon achat de bouteilles d’eaux gazeuses par l’acquisition d’une machine a eau gazeuse je dois certainement réduire mon empreinte écologique. Qu’en est-il ?

Le marketeur Danone (ou d’ailleurs) nous explique alors qu’il a fait, fait et fera de son mieux pour réduire au maximum chacun de ses dommages en améliorant les processus de fabrication (extraction et packaging) et de recyclage par exemple. Et pourquoi douter de sa bonne volonté ? Mais il ne peut pas grand-chose pour réduire l’impact énorme du au seul transport des bouteilles d’eau, qui sera donc notre étalon pour le test match bouteille vs fontaine.

Le cycle de vie d’une bouteille en plastique se résume grossièrement aux trois étapes du graphique ci-dessous (merci ecosynthese.com)

Chaque étape a un impact sur l’environnement qu’il s’agisse d’utilisation de ressources non renouvelables, d’émissions de CO2 ou de pollution des sols et des eaux (bouteilles jetées dans la nature par exemple).

On estime ainsi que chaque Français consomme en moyenne 121 litres d’eau en bouteille par an ((chiffres de l’institut ACNielsen 2009) dont 30% d’eau gazeuse soit : 24 bouteilles par an et par Français en moyenne.

Par ailleurs, nous savons que chaque kg de bouteille transport sur 1km émet 0.315 grammes de CO2. Mettons maintenant que chaque bouteille parcours en moyenne 100 km durant son cycle de vie, le calcul est simple : le seul transport d’eau gazeuse en France est responsable de l’émission de

-          31.5 grammes de CO2 rejeté par bouteille

-          soit 2.54 kg de CO2  par français/an

-        soit 167 000 tonnes de CO2 rejeté  pour la population française/an pour le seul transport de bouteille d’eau gazeuse…

Info ludique, planter un arbre permet de compenser 200kg de CO2/an. Plantons donc 835 000 arbres !

Le résultat est édifiant…Et encore nous n’avons pas calculé les rejets de CO2 dues aux transports des autres boissons gazeuses. Car oui, la machine permet aussi de faire son propre cola ou autre sodas.

Ce calcul prouve donc à lui seul l’intérêt pour les buveurs d’eau gazeuse d’investir dans une de ces machines. En effet, bien qu’il faille aussi produire, stocker, transporter et recycler ces fontaines (ainsi que les cartouches de CO2 pour faire les bubulles), le processus n’est pas à répéter pour chaque litre d’eau consommé.

Encore une fois la simple logique de réutiliser ce qu’on ne peut réduire, et recycler ce qu’on ne peut réutiliser prend tout son sens. Certains diront qu’on peut même se passer d’eau gazeuse, mais ce n’est pas mon sujet.

Enfin le coût par litre pour le consommateur est bien moins élevé.

[pto featured="MACHINE EAU GAZEUSE"]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>